Les années bissextiles sont le moyen le plus simple qu’ont trouvé les Romains pour coordonner imparfaitement le calendrier sur la durée de l’année solaire, c’est-à-dire sur l’intervalle de temps pour que le Soleil, vu de la Terre, retourne à la même position en suivant le rythme des saisons (par exemple entre deux équinoxes de printemps ou entre deux solstices d’été).

Une année solaire dure environ 365,25 jours. Pour compenser cette différence, on intercale un jour après le 28 février tous les quatre ans. L’année bissextile, introduite par Jules César en 46 avant J.-C. avec la réforme du calendrier julien et reconduite dans le calendrier grégorien, dont on se sert encore, a vu ses règles de calcul évoluer.

Source :  Le Monde